Cheval Volant A Travers Le Monde

LE CHEVAL VOLANT À TRAVERS LE MONDE

de lecture - mots

Les chevaux nous ont accompagnés durant toute notre évolution ; pour vous dire : les premiers peintures rupestres les représentant dateraient de 30 000 ans avant Jésus Christ. Pour autant, les premiers mythes autour de ces braves bêtes ne sont arrivés qu'il y aurait deux siècles avant J.C. Si vous avez toujours voulu savoir d'où venaient les créatures mystérieuses qui bercent les histoires de tous les habitant de notre belle et grande Terre, alors restez avec moi car nous partons explorer les origines d'une icône incontournable de l'Histoire de l'humanité.

Nous irons aux racines du cheval volant — avec ou sans ailes — pour remonter progressivement l'Histoire jusqu'à parler avec précision des mythes propres à chaque région du Monde. Du Monde Indien à l'Occident au Monde Arabe pour enfin finir avec le Monde Chinois, la majorité des cultures ont leurs propres chevaux volants et nous allons les découvrir ensemble. Êtes-vous prêt à vous lancer dans cette aventure ? Alors allons-y ! 

AUX ORIGINES DU CHEVAL VOLANT

LA NAISSANCE DU MYTHE

Ciel à l'aube

Le cheval ailé sert avant tout à expliquer le ciel | Crédit photo : Got Sarah

C'est trois millénaires avant J.C, chez les proto-hittites en Asie Mineure (actuelle Turquie) que débute notre périple. Il faut trouver des explications aux phénomènes grandioses qui dictent notre vie et des thèses abracadabrantes voient le jour. En l'occurence, on avance qu'une vache céleste produit un lait qui, en tombant sous forme de pluie fertilise la terre en offrant des denrées précieuses pour se nourrir. Comme vous avez dû le constater, il ne s'agit pas encore d'un cheval, mais nous sommes aux racines de l'un des plus gros mythes de l'humanité.

Par moment, ce dieu fertilisant la terre prend d'autres formes, comme celle d'un taureau, d'un oiseau ou d'un cheval ailé dans de rares cas ; mais un facteur toute première domestication du cheval aurait eu lieu dans les environs de 3 500 avant J.C au Kazakstan, donc quelques siècles avant le début de notre histoire. Cependant, c'est la sa démocratisation, accompagnée par une énorme hausse de la popularité des équidés dans les premières civilisations qui amena petit à petit notre cheval ailé adoré sur devant de la scène !

Le cheval ailé finit par s'imposer dans le folklore proto-hittite comme étant le dieu qui féconde les terres et symbolise le ciel après une longue bataille avec d'autre animaux pour savoir quel serait l'animal à l'origine des éclairs. Cette croyance serait d'ailleurs à l'origine d'une autre croyance bien populaire dans nos contrées européennes : celle de Pégase, cheval de Zeus ; mais nos verrons ça plus tard dans cet article !

LA DIFFUSION DU RIG VEDA

Char Solaire

Il est grand temps de parler du Rig-Veda, le plus ancien livre écrit en sanskrit par les peuples indo-européens dans les environs de 1500 avant J.C. Il est important de savoir que l'Europe a un lien très particulier avec l'Asie du Sud. Celtes, vikings, indiens ou encore perses, nos cultures et nos langues proviennent en grande majorité de la même base : le peuple indo-européen. Ce livre relate des croyances qui auraient été encrés dans la culture indo-européenne depuis des siècles, mais se serait grandement partagé qu'à partir du moment où les peuples indo-européens commencèrent à voyager à peu près à la même époque.

Maintenant que nous avons posé les bases du Rig-Veda, nous pouvons parler des mythes et légendes qu'il a grandement participé à véhiculer au fil des voyages du peuple indo-européen en Eurasie, mais parlons en particulier du culte du Soleil. Ce dernier avance la théorie que le voyage quotidien du Soleil est dû à des chevaux volants tractant un char à travers le ciel. Le cheval volant sert aussi régulièrement à imager le passage du mort vers l'au-delà.

LE CHEVAL VOLANT À TRAVERS LE MONDE

MYTHOLOGIE ET PAGANISME² EUROPÉENS

Pégase et Bellerophon contre la Chimère

Il est impossible de parler des chevaux volants sans évoquer Pégase. Né du sang de Méduse lorsque Persée lui trancha la tête, ce dernier est le cheval de Zeus et l'aide à transporter ses éclairs. Il sera aussi acolyte de Bellerophon lors de ses combats contre la chimère et d'autres créatures jusqu'à ce que le héros, prit d'un trop grand zèle, essaye de l'utiliser pour monter sur l'Olympe — Zeus le fit tomber et préserva Pégase. Pour rester en France, il y a tout un folklore autour des chevaux ailés dans le Jura ou beaucoup de gens témoignent avoir vu divers chevaux volant dans les montagnes.

Bien que la mythologie grecque et Pégase eut un impact incroyable dans la culture européenne, il est important de rappeler que les nordiques et les germaniques eurent également leurs équidés volants. Par exemple, nous pouvons citer le cheval à huit pattes de Odin, Sleipnir, qui n'avait pas d'ailes mais était capable de voler pour transporter le dieu de la guerre, de la poésie, de la connaissance et de la sagesse au travers des neufs mondes de la mythologie nordique.

LES CHEVAUX VOLANTS DANS LE MONDE ARABE

Bouraq

Bien qu'ayant ignoré la majorité des créatures venues de de la mythologie gréco-romaine, la mythologie arabe a intégré le cheval ailé à ses mythes. Il est souvent affilié au vent. Plusieurs chevaux volants peuvent aussi être cités dans le folklore arabe. Bouraq, par exemple, est la monture du prophète Mahomet selon les hadiths. Il serait représenté comme une jument ailée fait voyager le prophète de La Mecque à Jerusalem (et vice versa). Il aurait aussi servi à Abraham pour rendre visite sa femme Agar et à son fils Ismaël. L'archange Gabriel se servirait également de Haizum, un cheval ailé qui pourrait voler partout dans l'espace connu.

Au Kirghizitan subsiste aussi le mythe de Tchal-Kouyrouk qui serait un cheval capable de voler mais qui demanderait à ce qu'on le fouette violemment sur les flancs afin de faire sortir ses ailes et d'éveiller son potentiel. Ses pouvoir seraient plus grands que l'Homme, mais demanderaient les pires supplices afin d'êtres réveillés.

L'HÉRITAGE INDIEN EN EXTRÊME-ORIENT

Statue de Chollima

Statue de Chŏllima à Pyongyang | Crédit photo : Nicor

Après l'Europe et le Moyen-Orient, c'est de l'Extrême-Orient dont nous allons parler. En effet, bien que ne s'étant par répandu au sein de la Chine, les peuples indo-européens ont tout de même influencés les cultes dans cette partie du monde par le biais de l'hindouisme dont certains mythes furent transmis au bouddhisme. C'est comme ça qu'est arrivé le mythe de Balāha dans la culture bouddhiste. Balāha est un cheval capable de voler qui aurait aidé à délivrer des marchands indiens coincés sur une île ; d'après d'autres sources, il serait Bouddha lui-même dans une futur réincarnation.

Bouddhisme mis-à part, quelques mythes sont présents en Chine et en Corée relatant des chevaux volants. Nous pouvons parler de Chŏllima qui apparu d'un éclair avec l'œuf doré contenant Silla, l'un des rois des trois royaumes coréens. En Chine, le mythe de Tianma décrit un cheval capable de voler qui protège les vers à soie, il désigné également la constellation du cheval céleste durant la dynastie Zhou.

Cet article est à présent terminé, j'espère qu'il aura été aussi agréable à lire qu'il l'a été à écrire. Après avoir passé au crible une bonne partie des civilisations du Vieux Monde, nous pouvons voir que le cheval ailé fut omniprésent en Eurasie ; et s'il existait réellement ? C'est en tout cas ce qu'avance Spinoza lorsqu'il dit que lorsque l'on rêve, rien ne nous permet d'affirmer qu'un cheval ailé n'existe pas, au même titre qu'un cheval sans ailes. Bonne journée/soirée !

¹ Philologie : Étude des anciennes civilisations par le biais de la langue et de la littérature.

² Paganisme : Terme désignant toute croyance n'étant pas chrétienne ou juive ; dans notre cas, il s'agit des croyances greco-romaines et celtiques.

Voici les sources que nous avons utilisée pour rédiger cet article : Wikipédia 1 2, Archæology.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Découvrez des anecdotes sur nos meilleurs amis ! 🐴