L'Histoire De L'Armée À Cheval

CAVALERIE : HISTOIRE DE L'ARMÉE À CHEVAL

de lecture - mots

Cela fait déjà plusieurs millénaires que nous agissons en collaboration avec les chevaux. En effet, nous estimons que les premières domestications du cheval ont été réalisées 8 000 ans avant J.C et notre complicité n'a été que croissante jusqu'à l'arrivée des machines où nos meilleurs amis ont pu trouver un repos bien mérité. Nous avons souvent l'habitude de le dire sur le blog mais, les chevaux étaient les co-pilotes des Hommes lorsque nous réalisions tous nos plus grands exploits (techniques, architecturaux, etc).

Plusieurs choses peuvent nous venir en tête lorsque nous parlons de l'aide que nous ont apportés les chevaux (et nous apportent toujours dans certains domaines) ; mais aujourd'hui, nous allons parler du domaine militaire, où les chevaux sont de véritables piliers de notre Histoire. Ils nous ont accompagnés dans nos batailles les plus puissantes et importantes et ont toujours fait preuve de caractère, de courage et de résilience sur le champs de bataille — d'ailleurs, l'un des seuls passages évoquant les chevaux dans la Bible les décrit comme étant parfois plus courageux que l'Homme. Bon, c'est parti pour retracer l'Histoire de la cavalerie au travers de 5 faits d'arme importants... À l'attaque ! ⚔️ 

#1 | LA BATAILLE DE CANNES

Bataille De Cannes Et Cavalier Romain

Bon, nous allons commencer notre périple dans la Rome Antique. Nous ne sommes pas à la genèse de la cavalerie car elle est déjà populaire, mais pas assez pour être considéré comme une armée à part. En vérité, la cavalerie dans la Rome Antique est plutôt répartie de façon organique et flexible dans les armées romaines. Pour illustrer l'utilisation des chevaux dans les batailles de l'Antiquité, nous allons vous référer à la bataille de Cannes opposant les Romains aux Carthaginois.

Pour vous dire à quel point cette bataille est importante : elle serait toujours étudiée de nos jours dans les écoles militaires. Nous pouvons facilement voir le rôle de la cavalerie dans la bataille de Cannes grâce au schéma ci-dessus. Les militaires à cheval étaient sur les côtés pour contrôler, éviter ou effectuer une offensive latérale. Comme vous pouvez le constater, les cavaliers se combattent ensemble lorsque les deux camps adoptent cette stratégie. La cavalerie qui remporte la bataille pourra alors attaquer les soldats terrestres sur le flanc.

C'est ce qu'il s'est passé pendant la bataille de Cannes, les troupes romaines se sont progressivement enfermées dans une enclave pendant que les cavaliers carthaginois prenaient le dessus sur les cavaliers romaines. Une fois la cavalerie romaine décimée, les cavaliers carthaginois enfermèrent les troupes romaines qui étaient déjà partiellement encerclée et gagnèrent la bataille.

#2 | LES CHEVAUCHÉES ANGLAISES

Chevauchées Anglaises

Avec la bataille de Cannes, nous avons vu comment étaient utilisé les cavaleries pendant l'Antiquité. Maintenant, nous allons faire un grand bond dans l'Histoire pour arriver à la guerre de cent ans qui opposa les français et les anglais dans une lutte acharnée pour le pouvoir. Pourquoi ce bond en avant ? Me diriez vous... Parce que c'est à ce moment là que l'Angleterre commence à organiser ce qu'ils appelaient des chevauchées.

Une chevauchée consiste à faire une escarmouche très courte afin de récolter un maximum de provisions et de biens matériels afin de financer la prochaine. Cette technique était très puissante et opportune pour la royaume d'Angleterre qui était cinq fois moins peuplé que le royaume de France. Ils devaient éviter des confrontations ponctuelles et directes tout en évitant la famine et le manque de matières premières. Le cheval avait une place de choix dans ces expéditions éclairs pour garantir un maximum de mobilité et de flexibilité tout en restant puissant.

Cette technique fonctionna très bien et permit aux anglais de garder plusieurs coups d'avance sur le royaume de France avec ses attaques inattendues et dévastatrices. Malgré cela, c'est toujours chez les français que la cavalerie revêt le plus d'importance sur le champs de bataille car il était noble de se battre au corps à corps. Cependant, cette vision noble du combat coûta de grosses défaites aux armées françaises car les anglais avaient une vision pragmatique de la guerre, préférant donc les archers aux chevaliers.

#3 | LA BATAILLE DE CASTILLON

Plan De La Bataille De Castillon

Nous avons parlé des débuts de la guerre de cent ans avec le principe de chevauchée instauré par les anglais. Maintenant, nous allons parler de la bataille de Castillon : bataille qui permit au royaume de France de triompher face aux anglais. Bien que la France ai gagné, cette bataille marque de gros changements dans l'utilisation des chevaux dans l'armée ; notamment française qui finit par jouer le jeu des anglais en misant sur le combat à distance.

Ce n'est pas tant dans la stratégie mais dans la technique que cette bataille eut été décisive. En effet, c'est l'une des premières batailles qui comporte une artillerie de campagne ; les canons étant réservés aux sièges à l'époque. Cette innovation commença à passer la cavalerie (et les chevaux) sur un second plan car ce sont les canons qui firent le plus de dégâts dans les troupes anglaises ce jour-là. Nonobstant, la cavalerie eut quand même un rôle dans la victoire par le biais des bretons qui terminèrent le travail en chargeant les anglais en même temps que les français qui gagnèrent la bataille.

#4 | LA BATAILLE D'AUSTERLITZ

Bataille d'Austerlitz

Faisons encore une gros bond en avant pour parler d'un personnage politique français qui a fait parler de lui : Napoleon Bonaparte. C'est personnellement à lui que je pense lorsque je m'imagine un cavalier au combat ; notamment à la peinture de lui gravissant le Grand-Saint-Bernard en compagnie de son cheval gris qui semblerait s'appeler Marengo — dont nous avons parlé en détail dans notre article sur les chevaux célèbres.

Il eut plein de batailles intéressantes dans la carrière militaire de Napoléon Bonaparte, mais nous allons nous concentrer sur la bataille d'Austerlitz et sur l'utilité qu'eut les chevaux. Dans cette bataille qui fut remportée par la grande armée, la cavalerie française eut pour rôle principal d'affronter la cavalerie lourde austro-russe pour les empêcher de perturber l'affrontement entre la garde impériale russe et les troupes terrestres françaises. Elle triompha face à la cavalerie adverse, mais eut besoin de l'intervention de la garde impériale française pour faire reculer la garde impériale russe. Cette bataille illustre bien le changement de rôle qu'eut le cheval et la cavalerie avec la démocratisation de l'artillerie de campagne.

#5 | LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Cavalerie Première Guerre Mondiale

Après avoir retracé l'Histoire de la cavalerie au travers de 4 faits d'armes importants, nous arrivons inévitablement à la Première Guerre Mondiale où les chevaux eurent une utilité variable. En règle générale, tous les pays impliqués dans la Grande Guerre commencèrent le conflit avec une grande cavalerie. Cependant, elles n'eurent pas de grands résultats sur la majorité des opérations qu'elles ont menées, notamment à cause de la modernisation du matériel militaire qui força les grandes puissances à s'affronter avec des divisions blindées mécanisées.

La cavalerie eut quand même quelques moments de gloire contre les pays comme l'Empire Ottoman qui n'avaient pas l'avancée technologiques des plus grandes puissances et l'utilisaient en masse. Hormis ces cas anecdotiques, les chevaux ne combattaient plus vraiment, mais étaient plutôt affectés au transport du matériel de soin, d'ambulance ou dans la reconnaissance. Leur présence était tout de même importante sur le front car elle remontait le moral des soldats, même si elle favorisait aussi la transmission de certaines maladies.

Pour conclure, les chevaux ont bel et bien été à nos côtés lors de nos plus grandes batailles. Dans cet article, nous nous sommes concentré sur un point de vue français (plus largement, européen) mais les chevaux eurent leurs moments de gloire sur tous les champs de bataille du Monde. Bien que certain animaux comme les éléphants leur firent un petit peu de concurrence parfois, il restèrent nos meilleurs acolytes dans ces moments compliqués où leur courage était une valeur cruciale. Merci d'avoir lu cet article ! 👋


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Découvrez des anecdotes sur nos meilleurs amis ! 🐴